Contact Plan d’accès Mentions légales Plan du site  
Nous connaîtreHabiter le territoireS'installer chez nousEntreprendreActualitésScolaire

Enfance/JeunesseEnvironnementHabitatLoisirsPLUi

 
Diagnostic

Caractéristiques du territoire

Les habitants

Durant les années 2000, le nombre d’habitants a augmenté de 0,63% (soit 43 nouveaux ménages) par an.
Toutefois le territoire est marqué de fortes disparités avec une tendance à la stagnation démographique dans les villages du centre et un vieillissement plus marqué dans la moitié nord.
Parallèlement, la taille des ménages diminue passant de 3 personnes par ménage en 1975 à 2,38 en 2009.

L’habitat et les paysages urbains

Les villages, qu’ils soient linéaires, regroupés autour d’un centre ancien ou en étoile le long des routes, sont marqués par un patrimoine architectural de qualité, né de leur passé industriel (minerai et forges) et agricole.

Le nombre de logements a continuellement augmenté depuis 1975, passant de 2741 à 3680 en 2009. Toutefois, le nombre de constructions nouvelles a tendance à ralentir pour s’établir en moyenne à 29 par an. Ainsi, plus de 50 % des logements ont été construits avant 1949. La communauté de communes des Combes compte peu de locatif et 90% des logements du territoire sont des résidences individuelles.

Même si le nombre de résidences secondaires a diminué de 15% en 20 ans, il reste toujours supérieur à la moyenne départementale.

Aujourd’hui les centres anciens du territoire sont globalement marqués par un nombre croissant de logements vacants et la dégradation des patrimoines bâtis anciens dévalorisant l’image qu’ils offrent à contempler. 

L’emploi, l’économie, les équipements et les services

Le nombre d’emplois sur le territoire a augmenté de 11% en 10 ans pour atteindre 1710 en 2009. Parallèlement, même si la population s’accroît, le taux de chômage diminue sur la même période (8.3% en 2009).

Par conséquent, les habitants de la communauté de communes des Combes sont de plus en plus dépendants des emplois créés sur le secteur de Vesoul.

En 2011, la communauté compte 245 entreprises dont 27% sont situées à Scey sur Saône et Saint Albin et 14% à Noidans le Ferroux. L’artisanat occupe une grande place dans cette palette alors que l’offre commerciale est fragile.

L’agriculture est un secteur d’activité marquant du paysage économique et du cadre de vie territorial. Une centaine d’exploitations génère environ 150 emplois et valorise 45 % du territoire surtout en polyculture-élevage.

Les services et équipements sont concentrés à Scey sur Saône et Saint Albin pour la moitié nord du territoire, alors que leur répartition est plus diffuse dans la moitié sud. Les services de santé sont bien structurés et globalement supérieurs à la moyenne départementale.

L’offre touristique marchande s’est progressivement développée, mais souffre d’un manque d’image de marque et d’hébergements de plein air de qualité insuffisante.

Les déplacements

Les habitants de la communauté sont très dépendants des routes, mais disposent de peu de services de transports collectifs, d’où un important taux d’équipement automobile des ménages. De fortes migrations domicile-travail sont comptabilisées pour l’essentiel vers l’agglomération de Vesoul et pour une part croissante vers l’agglomération bisontine. Le contournement de Port sur Saône favorisera l’accès à la partie nord du territoire et les liens avec la ville préfecture.

Le territoire est marqué par un important réseau de liaisons douces à vocation touristique et par la Saône qui offre un accès au territoire et aux communes qui la bordent par la voie d’eau.

L’environnement et les paysages naturels

La trame peu dense de nos villages laisse une large part à un riche patrimoine naturel.

Le paysage est marqué par des éléments forts tels que la Saône, les forêts (44% des surfaces), les espaces agricoles (45% des surfaces), mais aussi par des éléments plus discrets (bosquets, haies, pierriers …). Cet ensemble constitue autant de réservoirs et de chemins de dispersion des espèces animales et végétales. Les nombreux espaces protégés qui maillent le territoire témoignent d’ailleurs d’une richesse écologique avérée.

Il faudra toutefois également tenir compte des contraintes et aléas naturels très présents : risques d’effondrements karstiques, risques d’inondations, ruissellements, sismicité seront autant de facteurs qui pourront limiter la constructibilité.


Copyright © 2010 Communauté de Communes des Combes - tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Mis à jour avec wsb.sw4torop.net - Plan du site
Aroz - Baignes - Boursières - Bucey-lès-Traves - Chantes - Chassey-lès-Scey - Chemilly - Clans - Ferrières-lès-Scey - La Neuvelle-lès-Scey
Le Pont-de-Planches - Mailley et Chazelot - Neuvelle lès la Charité - Noidans-le-Ferroux - Ovanches - Pontcey - Raze - Rosey - Rupt sur Saône
Scey-sur-Saône et Saint-Albin - Soing-Cubry-Charentenay - Traves - Velle-le-Châtel - Velleguindry et Levrecey - Vy-le-Ferroux - Vy-lès-rupt
la C3 - Communauté de Communes des Combes Retour accueil Communauté de Communes des Combes La C3- Communauté de Communes des Combes